Chroniques par genre




Throwback Thursday Livresque #6

Le Throwback Thursday livresque qu’est-ce que c’est ?
C’est un rendez-vous créé en 2016 par BettieRose Books qui est basé sur un rendez-vous du même nom sur Instagram mais consacré aux livres. Chaque semaine, BettieRose fixe un thème et il faut partager une lecture ancienne ou non en rapport avec ce thème. Le but est donc de ressortir des placards des livres qui nous ont laissé un bon souvenir ou non, d’en parler et de faire découvrir des livres à d’autres qui ne les ont peut-être pas lus.

Ce jeudi 16 novembre c’est le 58ème TTL et le thème de cette semaine est : Coupable d’insomnie, de book hangover ou troubles divers


De la même façon que la semaine dernière, le thème de cette semaine laisse de nombreuses possibilités. J'ai longuement hésité entre la trilogie Breathing de Rebecca Donovan, Nos étoiles contraires de John Green, Maybe Someday de Colleen Hoover ou encore Divergente de Veronica Roth.

Mais finalement mon choix s'est porté sur Là où les lumières se perdent de David Joy.


Le résumé

L'histoire sombre, déchirante et sauvage d'un jeune homme en quête de rédemption.
Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu'un nom, c'est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d'enfance, Maggie Jenkins, Jacob préfère garder ses distances. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes ou bien suivre la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l?espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu'il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui.


Pourquoi ce livre ?
Je me souviens que ce livre m'avait particulièrement chamboulé. La plume torturée, les émotions, les personnages complexes et ce héros, Jacob,  qui a une vie difficile, qui enchaîne les erreurs mais à qui l'on voudrait tout pardonner quand même. J'ai choisi ce livre parce qu'en plus d'avoir été un coup de cœur et de l'avoir lu d'une traite, l'histoire m'avait hanté des semaines après ma lecture. J'avais vécu ce roman, réfléchit, remis des choses en questions dans ma propre vie. Et si c'était vrai que nos gènes choisissaient pour nous ce que nous ferions de notre vie ?

Quelques mots sur mon avis de l'époque
Dans ce roman, il est question d'une quête pour se défaire d'un chemin tout tracé. Une quête de rédemption dans laquelle Jacob va tout faire pour échapper à ses gènes.
L'ambiance est sombre, noire même. Tout n'est que violence autour de Jacob, la vie ne l'épargne pas. Il doit sans cesse combattre ses démons. Pourtant, il rencontre Maggie qui représente un chemin vers la lumière, l'espoir d'une vie meilleure.
La plume de David Joy est magistrale. Les émotions sont exprimées à la perfection et la complexité des personnages est parfaitement retranscrite. L’auteur manie très bien les mots et maîtrise son histoire de façon très poétique. Cette plume permet de voir la profondeur qu’il y a en chacun des personnages. Ils sont complexes et attachants, presque réels.
J’ai adoré ce roman. Il contient des passages magnifiques et pleins d’émotions. Rien n’y est prévisible. On est tenu en haleine tout au long du roman et la fin inattendue est majestueuse. Un roman noir qui prend aux tripes, émouvants, poétiques. Une vrai claque, un coup de cœur !

Ma chronique ici

Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout ! Merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie :) J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ^^

      Supprimer
  2. Ah tiens c'est un roman que j'ai prévu de commander vu qu'li est désormais édité en poche. Je suis presque sûre d'aimer, y a des livres comme ça où ça sonne comme une évidence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ! D'ailleurs la couverture des éditions 10/18 est très jolie également. J'avoue il y a des livres comme ça. J'ai eu cette impression aussi avant de le commencer et ça n'a pas manqué :)

      Supprimer
  3. Cela fait deux fois que je le vois aujourd'hui. Il a l'air bouleversant. Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Rolala, je note ce roman, il a l'air tellement bouleversant !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas, mais il semble intéressant et touchant. Merci de cette découverte. :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire









Badge Lecteur professionnel