Chronique : Felicity Atcock - Tomes 1 : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain

Editions : France Loisirs
Prix : 10,99€
Format : Broché
Parution française : Septembre 2015

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.



J’ai beaucoup entendu parler de Sophie JOMAIN, connu notamment pour sa saga Les étoiles de Noss Head, que je n’ai pas encore lu d’ailleurs (oui je sais, honte à moi …). Sa saga Felicity Atock représente donc une sorte de baptême avec l’auteur, où j’ai pu découvrir son style et son imaginaire et là-dessus aucun regret.

Felicity, jeune femme de 24 ans, mène une vie normale, si ce n’est ordinaire. 
Vendeuse dans un magasin de confiserie, elle est appréciée de ses collègues et a une amie sur qui elle peut compter, Daphnée, une jeune française. Elle vit dans une bourgade reculée d’Angleterre, Bath, située à quelques heures de Londres en voiture. Une petite ville, simple et tranquille où elle a tout ce dont elle a besoin. 
Un soir, Daphnée lui demande de l’accompagner à un rendez-vous devant se passer dans une boîte de nuit de Londres. Felicity, est du genre « bonne poire », elle le dit d’ailleurs elle-même. Elle accepte donc d’accompagner son amie. Ce « oui » est le oui de trop. C’est à partir de cette soirée très spéciale que les bouleversements dans le petit monde bien rangé de Felicity vont commencer. 
Projetée dans un milieu pour lequel elle n’est pas préparée, c’est lorsque des vampires s’invitent chez elle et qu’une enquête de police l’implique plus ou moins que tout s’enchaîne, et elle n’est pas au bout de ses peines.

L’histoire est assez simple, il ne se passe pas de choses extraordinaires, mais après tout la simplicité ce n’est pas forcément une mauvaise chose et ça a même parfois du bon. C’est le cas dans cette histoire. L’intrigue est d’ailleurs assez basique également. Des enquêtes, des rencontres surprenantes et des révélations chocs entre autres sont au cœur du roman et ne servent finalement qu’à mettre en valeur notre héroïne attachante, à l’humour décapant, à la poisse presque légendaire et à l’humeur légère. 
Un roman absolument addictif en somme.

La narration est à la première personne. Un point de vue que j’apprécie énormément et ça vous devez certainement commencer à le savoir. A peine, les premières pages débutées soit on aime l’héroïne, soit on ne l’aime pas, il ne peut pas vraiment y avoir de demi-mesure car elle a vraiment un caractère marqué et marquant. Personnellement, j’ai adoré, je me suis rapidement familiarisée à elle et je me suis pleinement plongée dans l’histoire.

Le rythme est assez rapide et ne souffre d’aucune longueur. Sophie JOMAIN ne s’encombre pas de descriptions inutiles et mène son histoire tambours battants avec juste ce qu’il faut d’information pour s’y croire vraiment. Cette impression de rapidité est accrue par la taille de ce premier tome, assez court puisqu’il fait environ 300 pages. Il y a aussi, le fait qu’il se passe peu de choses extraordinaires dans l’histoire, mais attention, cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien. L’auteur réussi à susciter l’intérêt continuel du lecteur tout au long du roman. Je ne me suis ainsi pas ennuyée une seule fois au cours de ma lecture.

Dans cet univers fantastique où l’on rencontre des vampires, des anges, des démons et même des entre-deux, on pourrait croire être tombé dans un énième bouquin sur le sujet. Et bien, loin de là ! Sophie JOMAIN revisite croyances et mythologie, tout en gardant de la cohérence dans son intrigue. Tout s’agence parfaitement bien. Un très bon point selon moi.

L’ambiance de ce livre est à la fois sérieuse, quand cela est nécessaire et totalement décalée à d’autres moments, pour une histoire toute en légèreté. J’ai adoré du début à la fin et je me suis vraiment amusée.

La plume de l’auteur que j’ai rencontré pour la première fois avec ce livre, est vraiment très agréable. Fluide, simple, légère, mais précise aussi quand cela est nécessaire.

Les personnages sont attachants, drôles, décalés mais aussi, très mystérieux pour certains. Chaque personnage, bien qu’ils soient assez nombreux, apporte sa pierre à l’édifice. 
J’ai notamment beaucoup apprécié Daphnée et Tony et leur relation particulière, ils m’ont beaucoup fait rire.
J’ai bien entendu adoré Felicity. Son caractère, son humour, son sang-froid à toute épreuve. J’ai adoré la suivre dans ses embrouilles et partager ses pensées. Il y a aussi, les anges, très intéressants à rencontrer, qui sont bien loin des clichés dans ce roman.

Pour finir, j’ai adoré ce premier tome. L’univers est intéressant et bien travaillé, les personnages sont attachants, la plume est agréable et l’histoire est fraîche, légère et pleine de punch. Un super moment de lecture.

Ma note 
9/10

Commentaires

  1. Ça fait longtemps que j'hésite à lire cette saga, tu me donnes envie de viite sauter le pas =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment super ! J'ai dévoré les 5 premier tome d'affiler tellement j'adore :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !