Chronique : La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

Editions : XO Editions
Format : Broché
Prix : 21,90€
Parution française : 24 mars 2016

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »
Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Raphaël et Anna partagent un dîner faces à la mer. Ils sont amoureux et vont bientôt d’ailleurs bientôt se marier, mais Raphaël ne connait pas encore tout de sa compagne et il sent qu’elle lui cache quelque chose d’important. Lors de ce dîner, il ne peut s’empêcher de la questionner, trop curieux sans doute pour laisser passer une telle chose. Ils finissent par se disputer. Anna finit par céder. Elle lui montre une photo qui va tout bouleverser et devant la réaction de Raphaël, elle s’enfuit.
A partir de ce moment commence une quête intense à la recherche de sa compagne et de la vérité où se mêlent étroitement investigations et découvertes surprenantes.

Dans ce roman, la narration est à la première personne et l’histoire se déroule selon le point de vue de Raphaël. Un point de vue que je trouve parfaitement approprié pour que le lecteur se trouve au cœur de l’intrigue pour être acteur de l’histoire plus qu’observateur. Le récit est réellement prenant, vivant et chaque découverte est plus surprenante que la précédente.

Le rythme est très intense comme si l’histoire se déroulait à 100 à l’heure. A peine la quête de Raphaël a-t-elle commencé que l’on sent dès les premières un sentiment d’urgence, sentiment qui nous suivra tout au long du récit.

Concernant le style de l’auteur, je ne suis pas très objective. Guillaume Musso a une plume que j’apprécie énormément, légère, fluide tout en étant intense et terriblement prenante. Ayant lu tous les livres parus de cet auteur ou presque, pour moi sa plume est juste parfaite pour passer un moment de pur bonheur lors de la lecture.

L’intrigue est entièrement tournée vers la recherche d’Anna suite à sa fuite et sur la recherche cette quête de vérité afin de connaître enfin le passé d’Anna.

L’univers est moderne et fait évoluer le récit en France et aux Etats-Unis. Un voyage bien agréable.

L’ambiance est très intense dès le début du roman et s’il fallait la définir par des couleurs, je la verrai en nuance de gris comme dans les vieux films en noir et blanc. Au fil du livre, elle évolue en devenant à la fois plus sombre et plus clair selon le point de vue que l’on adopte à la suite des nombreuses révélations et découvertes auxquelles nous sommes confrontés.

Les personnages sont pour moi l’un des points forts de ce roman, ils sont si bien dépeints que l’on a l’impression d’être avec eux dans le roman.
Raphaël, le personnage principal, est écrivain, il élève seul son petit garçon. Fidèle, courageux e protecteur, c’est un personnage que l’on apprécie dès le début. Sans oublier qu’il est très attachant et intéressant. Son petit garçon participe également à l’histoire, très drôle, il apporte une petite touche d’humour et de légèreté à ce roman dont l’histoire est tout de même très sérieuse.
Anna, est elle aussi un personnage que j’ai beaucoup apprécié. On apprend à la connaître à travers les yeux de Raphaël et ses découvertes. On sent à quel point elle est importante pour lui et on ne peut s’empêcher de s’attacher à elle.
D’autres personnages sont présents dans ce roman et y ont leur importance, certains sont même très surprenants mais je vous laisse les découvrir.

Pour finir, ce roman est un très gros coup de cœur. Il ne se lit pas, il se dévore et sans modération.

Ma note
10/10

Commentaires

  1. Je fais la collection des musso mais en poche j'ai hâte qu'il sorte en poche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, j'en fais aussi la collection en poche. Celui-ci, j'ai eu la chance de le lire pratiquement dès sa sortie car ma voisine me l'a prêtée :)

      Supprimer
  2. J'attendrai qu'il sorte en poche... il me manque plus que celui-ci dans ma collection de Guillaume Musso! Bisous et à bientôt ;)
    Http:// lovelyathenabook.blogspot.fr /

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !