dimanche 24 juillet 2016

Chronique : 96 - Tome 1 : La sixième corde

Editions : Autoédité
Format : Ebook
Prix : 3,96€ (Partenariat)
Parution française : 21 mai 2016

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.

Je remercie Benjamin Karo pour sa gentillesse, sa confiance et pour l’envoie de son roman. Je suis toujours très honoré de recevoir un partenariat. Vous pouvez retrouver les auteurs sur Facebook et Twitter.

Arnaud et Emma travaillent tous les deux dans la musique. Ils vivent ensemble à Londres, simplement, au jour le jour et parlent depuis peu de se marier peut être. Mais avant de se projeter, il faut qu’ils tirent un trait définitif sur leur passé amoureux respectif. Chacun de leur côté, ils entreprennent donc un voyage étonnant pour revoir une dernière fois leurs ex et régler ce qui doit l’être.

Dans ce roman à la première personne, nous suivons Arnaud qui repart dans les méandres de son passé, accompagné de ses meilleurs amis, Vincent, le Dom Juan plein aux as, Eni, l’indien aux projets d’entreprises farfelues et Romain, le « fleur bleue » aux nombreuses déceptions amoureuses. Ses amis ne seront d’ailleurs pas de trop pour l’épauler dans son voyage, et pour lui apporter de bonnes tranches de rigolades. Pour pouvoir avancer avec Emma, revenir aux sources est nécessaire ce qui ne s’annonce pas comme une partie de plaisir.

L’intrigue plutôt prenante est centrée sur Arnaud et sa quête un peu spéciale, mais nous voyions aussi évoluer le reste de la bande. La grande question, que l’on se pose tout au long du roman, est de savoir si, au terme de ce périple, Arnaud et Emma auront réussi ce qu’ils ont entreprit et ceci sans erreur de parcours. Comme nous ne suivons que l’un des membres du couple, on ne peut qu’imaginer ce qu’il se passe du côté d’Emma, on attend donc le dénouement avec impatience.

Le rythme du roman s’accorde parfaitement avec les événements qui s’y déroulent. A l’instar d’un « Very bad trip » film célèbre avec Bradley Cooper, l’amitié et l’amour sont au cœur du roman et sont mis à rude épreuve. Tout ceci dans une ambiance un peu folle où règnent potes, femmes, alcool et beaucoup de rire.

L’univers est moderne. L’histoire se passe en été 2014 et évolue entre Londres et les quatre coins de la France. Même si les lieux sont très peu dépeints on imagine sans peine dans quel contexte se déroule le récit.

La plume des auteurs est fluide, légère et très agréable. Le langage utilisé est simple et familier (très familier même dans les dialogues) mais n’est pas déplaisant et permet de rendre le récit plus naturel, réaliste et vivant. Il y a tout de même, je pense, quelques petites choses à retravailler comme les quelques longueurs présentent dans le récit qui ralentissent un peu la lecture sans apporter d’éléments indispensables, le début un peu long à commencer et les quelques toutes petites coquilles qui se cachent et persistent. Mais au final rien d’assez grave pour entacher le plaisir de cette lecture.

Concernant les personnages, j’ai trouvé qu’ils étaient tous intéressants, que ce soit la bande de copains qui se connaît depuis le lycée (Arnaud, Vincent, Eni et Romain) ou la plupart des autres personnages qu’ils rencontrent au cours de leur périple.
Arnaud, le personnage principal, est un homme attachant que l’on apprend à connaître tout au long du roman. Il fait plus souvent de mauvais choix que de bons, ce qui se révèlent assez drôle, il est aussi assez maladroit quand il s’agit d’arranger les choses, mais ces éléments ne le rendent que plus vivants.
Ses trois amis sont très importants pour lui et ce roman met très bien scène cette amitié à toute épreuve. Véritables piliers, ils sont présents à ses côtés autant pour le soutenir que pour s’amuser. Pour moi, les personnages sont vraiment un point fort dans ce roman.

Pour finir, j’ai beaucoup aimé ce livre. C’est un road-trip terriblement drôle sur l’amitié et l’amour, tout en étant empreint d’humanité. Il est parfait pour l’été, rafraîchissant, drôle, il se lit tout seul et avec le sourire.
En écrivant cette chronique je ne peux m’empêcher de penser à la façon dont ce livre m’a été présenté : « […] il descend comme un petit verre de vin blanc au soleil couchant […] » et bien je peux vous assurer qu’on n’en est pas loin.
Et la fin inattendue m’a rendu très curieuse de savoir comment sera la suite.

Ma note
8,5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire