Chronique : Belladone - Tome 2 : Soif de sang de Michelle Rowen

Editions : Milady
Format : Poche
Prix : 7,90€
Parution française : 22 février 2013

Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire, qui, privé de toutes ses émotions à cause d’un puissant sérum, n’est plus que l’ombre de lui-même…

Dans cette suite, nous retrouvons Jillian accompagné de Declan, en cavale tous les deux. Jillian a réussi à survivre aux événements s’étant déroulés dans le premier tome mais le poison continue son chemin dans ses veines. Si Declan et elle ne trouve pas de moyen pour la sauver, elle est condamnée.

Dans ce tome, Jillian est une nouvelle fois au centre d’une guerre, de pouvoir cette fois et ce encore malgré elle. Dans son malheur, elle rencontre même un roi vampire qui pourrait bien détenir le moyen de lui sauver la vie.

La narration est toujours à la première personne et c’est toujours du point de vue de Jillian que se déroule l’histoire.

Le rythme quant à lui est toujours aussi rapide et correspond une nouvelle fois à une succession d’actions. Il nous tient en haleine du début à la fin. Et une fois encore on ne s’ennuie pas une seule seconde. Cependant, tout s’enchaîne si rapidement que j’ai plus d’une fois eu l’impression d’avoir loupé quelque chose, si bien que j’ai plusieurs fois dû relire les dernières pages que j’avais lu, pensant que j’avais sauté une ou plusieurs pages. Ça m’a donné l’impression que l’histoire se précipitait même si je peux comprendre le sentiment d’urgence puisque les jours de Jillian sont comptés. Ceci s’est révélé légèrement désagréable à la longue.

L’univers est cette fois davantage tourné vers le royaume des vampires, rendant l’ambiance nettement plus sombre et plus sanglante.

Le style de l’auteur reste fluide, simple et efficace. Toujours aussi rapide, sans s’embarrasser de détails qui dans ce tome n’auraient parfois pas été de trop. Mais le roman se lit aisément et reste addictif.

L’intrigue tourne autour de cette fameuse guerre de pouvoir à laquelle Jillian se retrouve mêlée, comme si elle attirait toujours les ennuis à elle. Cependant même si l’idée peut paraître intéressante, j’ai trouvé que l’intrigue n’était pas toujours suffisamment aboutie et qu’elle semblait manquer parfois de cohérence. Sans oublier que l’enchaînement rapide des événements n’arrange pas du tout cette impression.

Concernant les personnages, on découvre une Jillian différente presque autant mentalement que physiquement. Elle peut sembler parfois agaçante (elle m’a plusieurs fois fait lever les yeux au ciel) mais elle reste dans l’ensemble un personnage sympathique et agréable.
Declan est dans ce tome, le personnage qui m’a le plus agacé, avec ses petits jeux de un coup je t’aime et un coup je ne t’aime plus ou « Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis ».
Certains personnages brièvement rencontrés dans le premier tome, tel que Mathias et Noah, ont une place plus importante dans ce tome. On peut ainsi les découvrir et ce petit coup de neuf est tout à fait appréciable.

Au final, ce tome même s’il représente une suite convenable est pour moi, moins bon que le premier. J’ai trouvé l’intrigue un peu bâclée et moins intéressante, mais il se lit aisément et finalement la lecture n’est pas désagréable.

Ma note
7,5/10

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !