Chronique : Delirium Livre 1 de Lauren Oliver [Lecture commune]

Editions: Le livre de Poche
Format : Poche
Prix: 7,90€
Parution française : 13 mars 2013

Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. A dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "Protocole" et subissent une opération du cerveau aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne se laissent guider par les sentiments.
A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête.
Sans imaginez qu'une rencontre va tout faire basculer.
C'est un livre que j'ai lu en lecture commune avec Anasia62.

La première chose que l'on remarque en commençant le livre, ce sont les extraits de textes officiels de la société dans laquelle évolue l'histoire, au début de chaque chapitre. J'ai trouvé de système très intéressant puisque cela permet de nous plonger dans l'histoire avec plus de réalisme. L'univers semble d'ailleurs bien exploité.

L'histoire est racontée selon le point de vue du personnage principal, Magdalena, surnommée Lena, que l'on va suivre tout au long du roman.

Les deux cents premières pages, soit la première moitié du livre, servent à poser les bases de l'histoire en mettant en place le contexte. Elles nous présentent Lena, son environnement et son vécu.
Ainsi, on se retrouve dans un monde ravagé par une maladie, l'amour ou amor deliria nervosa. 
La société a dû mettre en place un protocole, une opération consistant à éliminer ce sentiment du cerveau. Les personnes ayant subi ce protocole sont alors appelé des invulnérables, leur vie est formatée par la société et c'est elle qui prend toutes les décisions. Elle leur choisit notamment un avenir et un partenaire.

J'ai trouvé cette première moitié un peu longue même si elle est importante pour bien comprendre l'histoire et pour nous familiariser avec l'ensemble des personnages.
Le style de l'auteur n'est pas très approfondi mais cela reste plaisant à lire même s'il y avait parfois des longueurs.

Quand l'amour est considéré comme une maladie, il est crucial de garder ce que l'on ressent pour soit.
A mon goût, les sentiments de Lena sont très bien retranscrit, on peut facilement se mettre à sa place même s'il m'est arrivé de la trouvé agaçante à cause de sa naïveté. Comme si tout était soit tout noir, soit tout blanc sans juste milieu.
Mais ce personnage évolue tout au long du livre, elle devient attachante, on apprend à la connaître et sa façon de voir est finalement intéressante. Ainsi, la Lena des premiers chapitres s'avère à l'opposé de la Lena de la fin du roman.

Concernant les autres personnages, d'abord sceptique au sujet d'Hana, la meilleure amie de Lena, j'ai découvert un personnage fidèle, intéressant, attachant et plus perspicace qu'elle ne le laisse supposé.
Alex est également un personnage central, il sera d'ailleurs à l'origine de bons nombres de révélations qui permettront de changer le point de vue de Lena. J'ai adoré découvrir son histoire et le mystère qui l'entoure.

C'est donc dans la seconde moitié du roman que l'histoire devient véritablement intéressante et addictive. De nombreuses choses s'enchaînent, le rythme s'accélère, on ne peut plus lâcher le livre avant d'en connaître le dernier mot. C'est dans cette partie que des révélations voient le jour, ce qui déclenchent une prise de conscience pour Lena qui prend le chemin de la vérité et de la liberté. Elle découvre alors que le monde dans lequel elle a était élevé n'est finalement pas celui qu'il semble être.
Comme le dit Lena: "L'amour il tue, mais il sauve aussi"

Finalement, malgré un début un peu long à démarrer, j'ai beaucoup aimé ce livre grâce aux deux cents dernières pages qui rehaussent le niveau. C'est un livre que je recommande et j'ai hâte de me plonger dans la suite.

Ma note
8/10

_________________________________________________________________________________

L'avis d'Anasia


Très belle histoire d'amour, un peu à la Roméo et Juliette dont justement l'héroïne, Magdalena, nous parle lors de son évaluation. L'histoire de base est bien pensée, le monde va mal, les gens meurent à cause des symptômes de l'amor deliria nervosa.

Pour combattre ce fléau, le gouvernement décide alors d'ériger des barrières électrifiées tout autour de la ville et d'éradiquer le mal. Pour cela des chercheurs ont trouvé une opération qui annihile tous sentiments, ainsi les personnes vivent en harmonie et heureuse. Pour éviter tout problème au niveau neurologique, le Protocole s'effectue après les 18 ans.
Avant d'être opérer, vous subissez une évaluation qui déterminera si vous êtes apte à poursuivre vos études ou si vous devez vous marier après le protocole.
Après l'évaluation, vous recevez vos résultats et devez choisir votre partenaire pour le restant de vos jours. Vous avez le choix entre 4/5 personnes. Puis vous attendez le jour de votre opération, c'est à ce moment là que vous vous sentez libre et devenez un Invulnérable.
Spoiler:
Dans ce livre nous suivons la dernière année de Lena, une jeune fille qui a perdu sa mère lorsqu’elle était jeune, celle-ci s’étant suicidée car elle ne pouvait oublier son époux même après plusieurs opérations. L’amour étant proscrit pour le bonheur des citoyens, elle a préféré se donner la mort plutôt qu’oublier son cher et tendre amour. Lena vit donc chez sa tante Carol avec Jenny et Grace qui se sont également retrouvés chez cette dame après que leur mère fut arrêtée et jugé Sympathisante. Tout se déroule parfaitement, Lena compte les jours avant son opération, elle fait tous ce qu’on lui demande, jusqu’au jour de son évaluation. Lors de son évaluation elle répond que sa couleur préféré est le gris et qu’elle trouve l’histoire de Roméo et Juliette belle, ce qui n’est pas très bien vu dans cette société. Alors que son évaluation se passait très mal, un événement inattendu survient, des vaches sont lâchées dans le laboratoire et l’évaluation doit être reportée. C’est également lors de cet événement que Lena aperçoit Alex qui rigole et fait chut du doigt. Le lendemain, Lena rejoint Hana pour parler de l’évaluation et celle-ci veut aller courir près du laboratoire pour voir comment les vaches ont pu se retrouver dans le labo, c’est là qu’elles font la rencontre d’Alex qui se présente. Lena est une fille sans histoire, alors lorsqu’un jour elle s’amène chez Hana et que celle-ci est en train d’écouter de la musique interdite, elle est prise de panique. Hana lui dit alors qu’elle n’est pas assez courageuse pour venir la nuit tombée (après le couvre feu des Vulnérables) écoutait la musique interdit près d’une ferme. Prise de curiosité elle décide donc d’y aller et ainsi elle revoit Alex, ils se donnent alors rendez-vous le lendemain. Alex apprend à Lena qu’il est un Invalides (homme vivant dans la nature, n’ayant pas subi le Protocole). Prenant peur, elle ne veut plus le voir mais elle finit, après un incident lors d’une fête, de lui donner sa chance. Une situation imprévue va donc se dérouler, Alex et Lena vont tomber follement amoureux l’un de l’autre. Il y a beaucoup de rebondissements, de révélations, de sentiments avoués, de complots. Très belle histoire et la fin est triste.

Commentaires

  1. Très jolie chronique ! Tu m'as donné envie de lire ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :)
      Si tu ne l'as pas lu lance toi, il est vraiment super.

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé le premier tome.
    J'attends que tu aies lu le 2 et le 3 pour comparer nos avis (pour pas influencer ton jugement ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Je vais essayer de lire le tome 2 prochainement :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Blogger Recognition Award

Concours : Un fauteuil, un livre, un thé fête ses 2 ans !

Chronique : Breathing - Tome 3 : Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

Chronique : Je sais pas de Barbara Abel